Collectif Parenthèse
Archi Bidouille
Installation dans le cadre du TROPISME FESTIVAL 2015 à la Panacée
Date25FEV-15MARS 2015
LieuMontpellier
Statut Réalisé
Commanditaires

Pour sa deuxième édition, le TROPISME Festival a déployé une Machine à habiter la Panacée, le centre de culture contemporaine de Montpellier. Habiter le temps (3 semaines de festival), mais aussi et surtout habiter les espaces avec une programmation conçue par illusion & macadam, qui a mêlé installations, concerts, créations architecturales et culinaires, rencontres, jeux-vidéos, conférences et ateliers.
Le collectif EXYZT fut la pièce maîtresse de cet évènement. Chargés de transformer la Panacée en lieu de vie modulable, telle une boîte à outils géante, les membres d'EXYZT se sont retrouvés pour leur dernière action avant de tirer leur révérence après 12 ans d'activités. Comme à leur habitude, ils ont embarqué avec eux plein de copains pour participer à l'aménagement (ou plutôt au déménagement !) de la Panacée. Rencontrés en 2013 lors du grand projet Made In Vitrolles (avec le collectif ETC, les Bellastock et les Saprophytes), ces grands frères nous ont proposé de réaliser une installation pour le festival et ainsi de faire partie des pièces de cette Machine à Habiter.

Conçu ainsi pour les petits et les plus grands, le vaisseau Archi Bidouille déployait ses espaces de jeux et se voulait aussi un monde à explorer pour les plus curieux.
Dessus, dessous, en haut, en bas, sous les tables ou sur les plateaux, tout était propice au jeux et à la découverte. Construit comme un grand mécano, que sont les échafaudages de chantiers, Archi Bidouille invitait les plus jeunes à réveiller le bâtisseur qui sommeille en eux. Modulaire et modulable, chaque élément de l'installation joue plusieurs rôles à la fois, laissant l'imaginaire de chacun s'approprier l'objet. Kaplas, crayons, papiers, ciseaux, Ipads... furent autant d’outils réunis pour créer autour de la thématique de la construction, de la déconstruction et même de la reconstruction.

Avec les équipes d'illusion & macadam, EXYZT et de la Panacée, un immense merci à tous !
Merci à la Maison de l'Architecture Languedoc Roussillon pour les Kaplas.

Merci à Pierric Le Joliff et Baptiste Mallet pour leur coup de main sur le chantier, ainsi qu'aux étudiants bénévoles de l'ENSAM et de l'ESBAMA.

Crédits photos : Brice Pelleschi (EXYZT), Collectif Parenthèse

Contact

collectifparenthese@gmail.com

Le Collectif

Formé en 2012 par un groupe d’amis et architectes, le Collectif Parenthèse constitue un cadre de réflexion et d’expérimentation autour des pratiques de l’espace et de la ville. La volonté de créer différemment, questionner les disciplines et les métiers de l’architecture ainsi que ses méthodes de travail sont à l’origine de ce regroupement.

L’élaboration de chacun des projets du collectif suit un processus complet, de l’idée au dessin et de la conception à la réalisation. Nous cherchons à développer une approche interactive, humaine et responsable de la création par le biais de tous les médiums disponibles qui suscitent notre intérêt. Architecture, scénographie, installations, graphisme, design, vidéo, photographie… sont autant de disciplines créatives où notre imaginaire et nos réflexions peuvent s’exprimer. Cette énergie se concrétise par l’élaboration d’installations éphémères, de mobilier urbain, de projections, de design d’objet mais aussi de créations purement artistiques.

L’espace public est à tous, la culture pour chacun, nous voulons offrir aux usagers d’une architecture, d’un quartier, d’un évènement, une expérience visuelle, physique et sociale.

Maroua Bahij / Joris Bengounia / Rémi Chaudagne / Jean-Baptiste François / Virgile Ponsoye / Fabien Salhen / Rajh Sevagamy / Louis-Phong Viret